L’utilisation des méthodes de contraception

Toutes jeunes filles entre 15 et 19 ans rêvent de finir leurs études, d’avoir un bon travail, se marier, et avoir des enfants mais hélas leurs rêves sont parfois détruits soit à cause des grossesses précoces et à risques. Tout ceci est dû au manque d’information et d’éducation sur l’existence des méthodes contraceptives qui pourront éviter et permettre à ces filles de réaliser leurs rêves. Dans un développement détaillé nous parlerons d’abord des différentes méthodes existantes et ensuite de savoir comment choisir sa méthode de contraception.

I- Les différentes méthodes de contraception

1- Définition et rôles de la contraception

La contraception est l’ensemble des moyens qui empêche la conception. Tous les moyens de contraceptions évitent la grossesse mais pas les IST (Infection Sexuellement transmissibles) dont fait partie le SIDA, les IST peuvent être pour la plupart évités par les préservatifs masculins et féminins

2- Les différentes méthodes de contraception

Les méthodes de contraception sont des méthodes qui ont pour but d’éviter une grossesse. De nos jours Ils existent trois types de méthodes de contraception à savoir :

2-1- Les méthodes naturelles

le cycle menstruel d’une femme

Les méthodes naturelles sont : la méthode du calendrier, l’abstinence, la méthode de température, la méthode de la glaire cervicale, la méthode de l’allaitement maternel et de l’aménorrhée.

2-2- Les méthodes traditionnelles

Ces différentes méthodes sont : la méthode de la toile d’araignée et la méthode de la cordelette.

2-3- Les méthodes modernes

  • Les condoms
  • Les spermicides (comprimés, crèmes, vaginales)
  • Les pilules
  • Les injectables
  • Le stérilet ou dispositif intra utérin (DIU)
  • Les implants
  • Le patch contraceptif
  • La pilule du lendemain

En effet la protection maximale est d’utiliser à la fois une contraception sure et un préservatif qui évite les maladies sexuellement transmissibles. Toutes ces méthodes citées ci-dessus sont disponibles sur tout le territoire national excepté le patch contraceptif qui est une méthode utilisée à l’international.
Utiliser les méthodes de contraception est bien mais savoir choisir sa méthode est encore mieux, dans cette deuxième partie nous montrerons comment choisir sa méthode de contraception

II- Comment choisir sa méthode de contraception

1- Déterminer le bon type de contraception

Pour choisir sa contraception il faut déterminer le type de relation que vous voulez avoir. Il faut aussi savoir si votre ou vos partenaires soutiennent votre décision. Par exemple si vous êtes dans une relation sérieuse et que vous voulez attendre quelques années avant d’avoir des enfants, vous pourriez opter pour une contraception sur le long terme comme un dispositif intra-utérin (DIU). Si vous avez des partenaires multiples, vous pourriez opter pour la pilule contraceptive pour prévenir une grossesse. Mais le préservatif aussi est nécessaire pour vous protéger des maladies sexuellement transmissibles. Dans ce cas, vous devriez donc penser à votre santé. Notez que si vous souffrez de migraine, la pilule contraceptive n’est sans doute pas le meilleur choix pour vous.

2- Connaître les avantages et inconvénients des méthodes

Soyez sure de discuter avec votre médecin de tous les effets secondaires potentiels que les contraceptions peuvent avoir.
Il est important de comprendre que même si une méthode contraceptive marche pour une femme, elle pourrait ne pas être adaptée pour une autre. Le corps de chaque femme est différent. Ce qui fait qu’il est très important de discuter des différents types de contraceptions avec votre médecin et votre partenaire. Soyez toujours honnête avec votre médecin sur votre vie sexuelle et votre corps.

 

Pour conclure, toute personne est libre de commencer sa vie sexuelle quand elle veut. Très peu sont ceux qui connaissent sur les méthodes de contraception. Tous ceci pour dire qu’on a la possibilité de rendre notre avenir meilleur tout en s’imprégnant des méthodes de contraception mises à notre disposition afin d’éviter des grossesses non désirées. En tant que jeunes Ambassadeurs je m’engage à veiller à cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *